Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Olivia Wassner est prête à montrer de quel bois elle se chauffe

Souvent barrée par Sarah Trösch au poste de passeuse, la jeune Zurichoise est amenée à prendre ses responsabilités en l’absence de sa coéquipière blessée à une cheville.

05 mars 2021, 12:30
Olivia Wassner est une des volleyeuses les plus prometteuses de Suisse.

A 21 ans Olivia Wassner n’a pas froid aux yeux et n’est pas du genre à refuser les défis. Internationale helvétique à 43 reprises, la passeuse possède déjà une grande expérience pour son jeune âge. Samedi (17h30) à la BBC-Arena, pour le début des demi-finales des play-off contre Schaffhouse, la joueuse du NUC aura un rôle prépondérant dans la réussite de son équipe.

C’est en suivant sa grande sœur Clara, plus âgée de deux ans, à un entraînement du petit club d’Obfelden (village aux alentours de Zurich) qu’Olivia Wassner a découvert les joies du volleyball. «Elles n’étaient pas assez de joueuses et elles m’ont pris avec. J’étais déjà plus grande que tout le monde. L’entraîneur m’a rapidement envoyée avec les cadres régionaux zurichois», se remémore la passeuse de 185 centimètres, qui a également pratiqué l’athlétisme durant son enfance. «Un an plus tard, j’ai pu rejoindre l’équipe de Suisse juniors.»

J’adore...
Votre publicité ici avec IMPACT_medias