Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’imagination ne fait pas naufrage

16 sept. 2017, 00:51
DATA_ART_11514892

L’équipe de la Poudrière s’envole cet après-midi dans un ballon avec cinq personnages, et un chien, pour fuir la guerre de Sécession... Et échouer, la tempête ayant fait rage, sur une île déserte, où Jules Verne a osé convoquer quelques rescapés de ses aventures précédentes... Mue par son plaisir à travailler des écritures préexistantes et à créer des univers visuels, la Poudre adapte cette fois-ci «L’île mystérieuse». Une nouvelle aventure destinée au jeune public, dans la lignée de «Belliou la fumée», «L’île au trésor» ou «La ballade de Cornebique».

Mettre le cap sur «L’île mystérieuse» ne relève pas de la volonté d’un capitaine autoritaire, mais de la cogitation de tout l’équipage. «Nous tournons autour de cette idée d’île déserte depuis un certain temps déjà», rapporte Corinne Grandjean, directrice de la Poudre. «Vendredi ou la vie sauvage» de Michel Tournier ne manquait pas d’attrait, mais, après une relecture de «L’île mystérieuse»,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias