Réservé aux abonnés

Les tour-opérateurs de la mort

La police italienne a arrêté de nombreux passeurs, dont certains impliqués dans le drame du week-end dernier.

22 avr. 2015, 00:01
data_art_9051213.jpg

La police italienne les appelle les "tour-opérateurs de la clandestinité": des réseaux aguerris, capables d'organiser la traversée des déserts d'Afrique, l'arrivée en Libye, le passage à travers la Méditerranée, l'accueil en Italie et même le transfert dans le reste de l'Europe de milliers de candidats à l'immigration. Ce sont les "nouveaux esclavagistes du 21e siècle" , comme les nomme Matteo Renzi.

Un millier d'entre eux se trouvent derrière les verrous e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois