Réservé aux abonnés

Les Roms suisses veulent être reconnus

A l'occasion de la Journée internationale des Roms, la communauté sédentaire vivant en Suisse sort de l'ombre pour dénoncer les stéréotypes dont elle est victime.

09 avr. 2015, 00:01
data_art_9007886.jpg

Philippe Castella

Entre 80 000 et 100 000 Roms vivent en Suisse. La grande majorité d'entre eux sont sédentaires, très bien intégrés et beaucoup possèdent un passeport à croix blanche. Une réalité méconnue, loin des images de mendicité et de roulotte qui leur collent à la peau. "Les Roms sont présents en Suisse depuis des siècles", témoigne Cristina Kruck, présidente de la Rroma Foundation, une ONG oeuvrant depuis plus de vingt ans en faveur des Roms à travers toute l'Europe. "Mais les stéréotypes sont tellement ancrés que la plupart préfèrent cacher leur identité rom. Lorsqu'ils la dévoile...