Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les fraises prospèrent aussi à 1000 m

Généralement associée au Seeland, la cueillette des fraises pour le public existe aussi dans le Jura bernois. Deux familles le prouvent à Moron et à la Montagne de Saules.

13 juil. 2013, 00:01
data_art_7217851.jpg

La route grimpe gentiment à travers les pâturages. Des chevaux à gauche, des sapins à droite. Nous voici arrivés à la Montagne de Saules, 1050 mètres d'altitude. Difficile d'y croire, mais c'est bien là que des fraises ont élu domicile. Et pas uniquement quelques fraises des bois pour promeneurs...

C'est tout nouveau. Les familles Trudi-Markus et David-Mylène Scheidegger, représentant deux générations, ont décidé de se lancer dans l'aventure l'année dernière. Elles ont planté des fraisiers sur 10 ares de terrain (1000 m2) normalement dévolus à la prairie. Et bingo! Les premiers cueilleurs ont pu récolter des fruits rouges en fin de semaine passée. Comme ce coup d'essai semble se transformer en coup de maître, la famille vient d'installer de nouveaux plants pour l'année prochaine, sur 15 ares (1500 m2) supplémentaires.

Chez les Scheidegger, on a toujours cultivé quelques framboises. Pour sa propre consommation et les amis. "Ça fonctionnait bien, alors...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias