Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Vallon cité en exemple en Albanie

Le président de la commune de Val-de-Travers a passé deux jours à Tirana. Frédéric Mairy a été choisi par Helvetas pour poser son regard sur des projets de restructurations.

05 nov. 2015, 00:11
A mosque at Skanderbeg square in Tirana, Albania, thursday, october 10, 2013. (KEYSTONE/Peter Klaunzer) ALBANIA TIRANA

Flatté, Frédéric Mairy avoue l’être. La commune qu’il préside a été choisie par un programme (pour la décentralisation et le développement local) piloté par Helvetas pour faire office d’exemple en Albanie. Val-de-Travers fut, à sa naissance en 2009, la plus grande commune fusionnée de Suisse. A ce titre, elle intéresse jusqu’au-delà de nos frontières.

Pourtant, en regard des projections albanaises, la fusion de neuf communes du Vallon semble infime. En pleine réforme de restructuration territoriale, l’Albanie – forte de quelque quatre millions d’habitants – vise à passer de 373 communes administratives à 61 seulement, en commençant par la capitale, Tirana, et ses communes périphériques.

Malgré cette différence de taille, «les enjeux sont identiques», relève Frédéric Mairy. «Les autorités rencontrent les mêmes difficultés que les nôtres, notamment en termes d’économie, de finances et d’administration.» D’où le but du voyage du président en Albanie. «Afin d’instaurer un renouveau...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias