Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le ton monte entre l’UE et Google

La Commission européenne enquête sur un éventuel abus de position dominante du géant américain lié à son système mobile Android.

20 avr. 2016, 01:16
epa04705179 Denmark's EU Commissioner for Competition Margrethe Vestager gives a news conference after a college meeting at the European Commission Headquarters in Brussels,15 April 2015. The EU Commission sends Statement of Objections to Google on comparison shopping service and opens separate formal investigation on Android.  EPA/JULIEN WARNAND BELGIUM EU COMMISSION GOOGLE

Jean-Jacques Mevel

Le ton monte entre Margrethe Vestager, la dame de fer de la concurrence en Europe, et Google, le géant américain d’Internet. Avec, au cœur de la bataille, le système d’exploitation Android, qui équipe huit smartphones sur dix à travers le monde.

La commissaire danoise a ouvert il y a tout juste un an une enquête pour abus de position dominante contre Android, au motif que Google pourrait entraver la concurrence dans les mobiles. Sur ce marché très porteur, dont les recettes publicitaires sont en plein boom, Google tente de renouveler sa stratégie naguère payante sur le Web, grâce à son fameux moteur de recherche.

La deuxième étape de la procédure européenne contre Android serait la «communication des griefs», autrement dit l’acte d’accusation en bonne et due forme dressé par Margrethe Vestager. Il s’agit de fournir à Google les éléments à charge, afin que le groupe puisse se...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias