Le POP lance un double référendum à Val-de-Travers

La vente des deux domaines agricoles communaux des Oeillons et de Longeaigue ne satisfait pas le Parti ouvrier populaire de Val-de-Travers. Il lance un double référendum contre la récente décision du Conseil général.
19 oct. 2020, 16:32
Le domaine des Oeillons abrite notamment un refuge pour animaux, immortalisé ici en 2017.

Le POP de Val-de-Travers lance un double référendum. Dans sa ligne de mire, l’acceptation par le Conseil général, le 28 septembre dernier, de la vente des deux domaines agricoles des Oeillons, à Noiraigue, et de Longeaigue, à Buttes. Opposé à ces ventes, le parti entend réunir les 760 signatures nécessaires d’ici le 8 novembre prochain, afin que la population puisse se prononcer sur le sujet.

A lire aussi: Tir aux pigeons au Conseil général du Val-de-Travers

Le parti juge ses deux ventes inopportunes. Dans le cadre de Longeaigue, la situation du domaine sur les rives du Buttes et la présence de captage d’eau dans la zone devraient inciter la commune à la prudence et au maintien du domaine dans son giron. De même, l’appartenance du domaine à la commune permet de protéger plus efficacement le fameux tilleul trônant sur le domaine, qui rapporte de plus un loyer annuel intéressant pour la commune.

Aux Oeillons, le POP estime que l’attrait touristique du site, au pied des fameux Quatorze-Contours, plaide pour le maintien du domaine dans le ménage communal. Les récents investissements communaux – «environ 300 000 francs ces cinq dernières années» – et le prix estimé de revente (250 000 francs) interpellent le parti, qui préférerait que la commune attende la fin du bail de l’exploitant actuel, en 2025, pour prendre une décision, «car rien ne presse».

par Matthieu Henguely