Le pape ordonne la création d'un tribunal pour juger les évêques couvrant des abus sexuels

La pape François a validé mercredi la constitution d'un tribunal qui jugera les évêques accusés d'avoir caché ou de n'avoir pas empêché des abus sexuels sur mineurs.
07 août 2015, 15:30
Les évêques pourront être jugés pour "manquement à leur devoir professionnel".

Le pape a donné mercredi son feu vert à la création d'une instance judiciaire qui jugera les évêques accusés d'avoir couvert ou de n'avoir pas empêché des abus sexuels sur mineurs. Cette instance va dépendre de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Cette instance répond à des demandes répétées des associations de victimes. Elle était notamment préconisée par la commission de 17 membres -des religieux et des laïcs, dont huit femmes-- créée l'an dernier au Vatican pour examiner les moyens de lutter contre les abus sexuels sur mineurs commis par des ecclésiastiques.

Les évêques pourront être jugés pour "manquement à leur devoir professionnel", en vertu du droit canon, explique un communiqué du Saint-Siège.

Les plaintes seront reçues et transmises par les congrégations pour les évêques, pour l'évangélisation des peuples et pour les Eglises orientales. Ce sont les trois "ministères" du Vatican compétents pour les évêques à travers le monde.

Un secrétaire spécialement nommé par le pape aura la responsabilité de cette nouvelle section judiciaire. Son personnel "pourra aussi être employé pour les procès pénaux dans des cas d'abus de mineurs et d'adultes vulnérables (handicapés) de la part du clergé", signale le communiqué.