La flamme sous protection

13 avr. 2008, 12:00

La flamme olympique a débuté hier en début de soirée (heure suisse) son parcours à travers Buenos Aires. La cérémonie était placée sous haute protection après des incidents lors de son passage à Paris, Londres et San Francisco. Le champion olympique de voile Carlos Espindola, muni de la torche, a quitté l'amphithéâtre Lola Mora au sud de la capitale argentine en début d'après-midi pour entamer la traversée de la ville, la seule d'Amérique latine à accueillir la flamme lors de son périple mondial.

Quelque 2700 membres des forces de l'ordre ont été mobilisés. Une cinquantaine de manifestants pro-Tibet et de militants des droits de l'Homme manifestaient déjà dans le centre de Buenos Aires, au pied de l'obélisque, symbole de la ville, peu avant le passage de la flamme olympique. / ats-afp-reuters