Réservé aux abonnés

La Côte-aux-Fées se déchire autour de son école

L’unique classe de La Côte-aux-Fées est menacée, faute d’effectifs. Cinq familles ont décidé de ne pas y scolariser leurs enfants. Le sujet est très émotionnel, certains pointant l’influence de L’Eglise évangélique libre.
04 sept. 2019, 18:35
Actuellement, 15 élèves âgés de quatre à huit ans sont scolarisés au collège de La Côte-aux-Fées.

La Côte-aux-Fées se déchire autour de son petit collège. Cinq familles ont décidé, les unes après les autres, de faire l’école à la maison; l’unique classe du village est aujourd’hui menacée dans sa survie, faute d’effectifs suffisants. Les accusations fusent, certains y voyant une volonté de répandre un enseignement religieux au sein de la commune, qui abrite notamment l’Eglise évangélique libre. D’autres habitants déplorent la mise à mort du ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois