Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Cisjordanie au bord du chaos

Plusieurs heurts ont éclaté, hier, alors que des émeutiers palestiniens ont incendié le tombeau de Joseph, vénéré par les juifs.

17 oct. 2015, 00:54
Israeli troops fire tear gas during clashes with Palestinian demonstrators near Ramallah, West Bank, Friday, Oct. 16, 2015. Tensions and violence have been mounting in recent weeks, in part fueled by Palestinian fears that Israel is trying to expand its presence at a major Muslim-run shrine in Jerusalem, a claim Israel has denied. (AP Photo/Majdi Mohammed) Mideast Israel Palestinians

L’attaque, qualifiée d’«irresponsable» par le président palestinien Mahmoud Abbas, avait sans doute pour but d’attiser une tension déjà extrême. Dans la nuit de jeudi à hier, plusieurs dizaines d’émeutiers palestiniens ont lancé des cocktails Molotov sur le tombeau de Joseph. Ce site funéraire, situé à la périphérie de Naplouse, en Cisjordanie, et révéré par les juifs, a été partiellement endommagé par les flammes.

La police de l’Autorité palestinienne, territorialement compétente, est aussitôt intervenue pour disperser les émeutiers, tandis que les pompiers s’appliquaient à maîtriser l’incendie. Ces destructions «constituent une violation flagrante de la valeur fondamentale de liberté de culte», a dénoncé le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de l’armée israélienne.

Le site visé par les émeutiers, qui fut révéré à travers les âges par les juifs, les musulmans, les chrétiens et les Samaritains, est réputé être le lieu de sépulture du patriarche Joseph, fils de Jacob et de Rachel. Il...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias