Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'absinthe réhabilitée

24 mai 2011, 09:25

Obsolète, pour ne pas dire hypocrite, la loi qui a interdit durant près d'un siècle aux producteurs de bleue français d'utiliser l'appellation «absinthe» vient d'être abrogée.

Cette décision, publiée cette semaine dans le «Journal officiel», découle de la «loi de simplification et d'amélioration de la qualité du droit» abrogeant celle du 16 mars 1915 qui interdisait cette appellation.

Une abrogation déclenchée involontairement par les distillateurs vallonniers, lorsqu'ils ont déposé une demande d'IGP auprès de l'Office fédéral de l'agriculture, en mars 2010, afin que seule la fée verte produite au Vallon puisse porter l'appellation absinthe. La décision française vise clairement à contrer cette demande d'IGP, contre laquelle la Fédération française des spiritueux a, par ailleurs, déposé un recours. Tout comme plusieurs producteurs suisses qui officient hors du Val-de-Travers.

En France, une quinzaine de distilleries fabriquent encore de l'absinthe et le fait de devoir la vendre sous la dénomination «boisson spiritueuse aux plantes d'absinthe» représentait pour eux un handicap commercial certain.

L'Office fédéral de l'agriculture ne s'est pas encore prononcé sur les recours pendants. / réd-fno

Votre publicité ici avec IMPACT_medias