Réservé aux abonnés

Il piège les couleurs au pixel près

La société neuchâteloise Colorix a mis au point un appareil capable de voir des détails invisibles à l'oeil nu. Utile pour lutter contre les contrefaçons.
07 août 2015, 15:32
data_art_9222097.jpg

" Nous sommes capables de mesurer la couleur d'un fil ou d'une aiguille de montre et de détecter des détails invisibles à l'oeil nu ".

Directeur et fondateur de la société neuchâteloise Colorix, David Maurer pose son nouveau colorimètre, baptisé Colorcatch Nano, sur un billet de 100 francs. Dans la tignasse de Giacometti, le petit triangle bleu (voir ci-contre) se transforme soudain, dans la fenêtre du smartphone, en une suite de mots très lisibles: "...l'être humain dans toute sa vulnérabilité... " Puis, posé sur le T-shirt de David Maurer, l'appareil peut fournir précisément, parmi une pale...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois