Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un Neuchâtelois veut faire revivre la tradition des animaux automates

Le restaurateur horloger Raúl Pagès vient de créer sa société à Neode.

13 mars 2012, 00:01
data_art_5835072

Une grenouille, une chenille, une souris... Le début du 19e siècle a vu naître, des mains de fabricants d'automates, toute une série de petits animaux précieux, confectionnés en or et décorés d'émail et de pierres précieuses. C'est dans cette tradition que veut s'inscrire le jeune restaurateur horloger Raúl Pagès, qui vient de créer sa société à La Chaux-de-Fonds. Pagès Automates SA est hébergée par Neode, le parc scientifique et technologique neuchâtelois, depuis le début de l'année. Son fondateur travaille sur son premier automate: une tortue.

Six ans chez Parmigiani

Ce Neuchâtelois bardé de diplômes (rhabilleur horloger, technicien en restauration et complication horlogère, technicien en construction horlogère) a découvert ce précieux bestiaire en restaurant plusieurs pièces, méconnues, de la collection Maurice-Yves Sandoz, qui a fait l'objet d'une grande exposition en 2009 au Musée d'horlogerie du Locle. Engagé il y a six ans au sein de l'atelier de restauration de Parmigiani Fleurier,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias