Le Tour de Romandie passera bien dans la région

C'est confirmé, le Tour de Romandie 2018 passera bien dans la région. Le parcours de première étape ralliant Fribourg à Delémont empruntera la montée entre Le Landeron et Lignières avant de passer par Nods. La deuxième étape, entre Delémont et Yverdon, sillonnera les routes des Franches-Montagnes et des Montagnes neuchâteloises.

12 avr. 2018, 10:24
Le Tour de Romandie passera deux jours dans la région.

Ce Tour de Romandie (TdR) version 2018 ne proposera pas d'arrivée dans le canton de Neuchâtel après le désistement du Locle, mais la boucle romande passera dans le canton de Neuchâtel et dans l'Arc jurassien.

Après le prologue du mardi 24 avril à Fribourg, la première étape de cette épreuve ralliera Fribourg à Delémont sur 166,6 km le mercredi 25 avril. Les coureurs passeront par Gals et Le Landeron avant de monter à Lignières (2e catégorie) et rejoindre Nods, Lamboing puis Orvin avant de rallier Sonceboz et de franchir le col de Pierre Perthuis (3e catégorie) pour se rendre à Delémont. Ils effectueront ensuite un circuit autour de la capitale jurassienne, lieu d'arrivée de cette première étape.

 

Lors de la deuxième étape, le jeudi 26 avril, le peloton s'élancera de Delémont en direction d'Yverdon (173,9 km), en passant par le col des Rangiers, puis via les Franches-Montagnes (Saint-Brais, Le Bémont, Saignelégier, Le Noirmont et Les Bois). Les coureurs traverseront ensuite La Chaux-de-Fonds, puis s'en iront à La Sagne (par le Reymond) et aux Ponts-de-Martel avant de plonger sur le Val-de-Travers (Travers, Fleurier, Buttes) et d'aller franchir le col des Etroits. L'arrivée sera jugée ensuite à Yverdon.

Pour rappel, le vendredi 27 avril, les coureurs disputeront un chrono en montée vers Villars-sur-Ollon avant une grande étape de montagne le samedi 28 avril autour de Sion. La dernière étape partira de Mont-sur-Rolle en direction de Genève.

Richie Porte en vedette

Concernant la participation, le tenant du titre Richie Porte défendra son bien. L'Australien devra faire face à une solide concurrence avec Primoz Roglic, Simon Spilak (2 victoires et 2 deuxièmes places), Marc Soler, Geraint Thomas ou encore Marc Soler et Jarlinson Pantano.

Côté suisse, on trouvera Silvan Dillier, Mathias Frank, Michael Albasini, Tom Bohli et encore Danilo Wyss (seul Romand annoncé au départ).

 

Le prologue de Neuchâtel en forme d'aigle

L'année prochaine, le Tour de Romandie proposera un départ très neuchâtelois. Avec un départ sous forme de prologue à Neuchâtel, dont le parcours aura une forme d'aigle autour du chef-lieu. Ce tracé, proposé par les organisateurs voici plusieurs mois, a enfin été accepté par les autorités communales.

Pour rappel, la première étape ralliera Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds, la deuxième pourrait partir du Locle (départ pas encore accepté par les autorités locloises) ou de La Chaux-de-Fonds.