Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le PLR sabre l'extension de Barak

Lundi soir aux Bayards, la droite vallonnière a fait bloc derrière un amendement libéral-radical limitant l'augmentation de la subvention demandée pour le centre des jeunes.

13 mai 2015, 00:01
data_art_9113945

"Il faut qu'on en discute en comité, mais comme ça, je ne pense pas qu'on pourra prendre les bâtiments. Avec ces sept francs par habitant, on pérennise Barak dans sa forme actuelle. On ne peut pas augmenter l'encadrement et faire face aux charges supplémentaires qu'induisent les bâtiments."

Président de l'association Barak, qui gère le centre des jeunes sis à Fleurier, Bernard Rosat exprimait ce lundi soir sa "déception" au moment de quitter la chapelle de la Mi-Eté, qui accueillait la séance du Conseil général de Val-de-Travers. Si les élus ont voté à l'unanimité la vente à l'association, pour un franc symbolique, de l'ancienne halle de gymnastique et du local voisin, la droite a, par un amendement libéral-radical, raboté l'augmentation de la subvention qui allait avec.

Rapporteur du groupe PLR, Nicolas Stauffer a indiqué "ne remettre en aucun cas en question les missions dévolues à Barak" . Cependant, "ce n'est pas...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias