Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le législatif se montre prudent au sujet de la vente de terrains

Un rapport "de peu d'importance" a été retiré lundi soir.

25 juin 2014, 00:01
data_art_8178845.jpg

Destins croisés pour deux ventes de terrains communaux. Lundi soir, le législatif de Val-de-Travers, réuni aux Bayards, s'est montré prudent dans des dossiers immobiliers. S'il a accepté la vente, pour un prix minimal de 285 000 francs, de l'ancien stand de tir de Fleurier, il a mis son veto à la vente d'un terrain fleurisan aux propriétaires de l'immeuble s'y trouvant. Ceux-ci, titulaires d'un droit de superficie, étaient pourtant en droit, selon un acte notarié, d'acheter le bien-fonds.

Point de discorde: le prix du terrain, fixé à 80 fr./m2 par le Conseil communal. Pas assez pour les groupes et la commission de gestion et des finances. Laquelle proposait d'amender le prix de vente à 100 fr./mètre carré. La droite, UDC et PLR unis, est montée aux barricades. "Il nous manque une vision globale, qu'on ait des outils pour contrôler les prix" , explique Laurent Kramer (UDC). "Vu l'emplacement de ce...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias