Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La population de Val-de-Travers a voté: la patinoire de Belle-Roche sera vendue

Les citoyens de Val-de-Travers se sont prononcés ce dimanche: la patinoire de Belle-Roche, à Fleurier, sera vendue à une société anonyme CPF, prochainement céée.

29 nov. 2015, 09:53
/ Màj. le 29 nov. 2015 à 13:17
La population de Val-de-Travers a décidé que la patinoire de Belle-Roche sera vendue par 1497 voix contre 1296.

Ce dimanche, les Vallonniers ont voté et accepté à 53.06% que la patinoire de Belle-Roche, à Fleurier, soit vendue à une société anonyme CPF, créée prochainement. Le taux de participation a été de 31.7%. Le conseil communal de Val-de-Travers se dit très satisfait de cette décision.

La population a dû se prononcer sur la vente du bâtiment, pour 810'000 francs, à une nouvelle société, CPF SA, qui émane du CP Fleurier (club des patineurs, hockey sur glace). Celle-ci accueillerait aussi la commune de Val-de-Travers, actionnaire à 10%.

Alors que le Conseil général avait accepté cette vente, la décision avait été attaquée par référendum par la présidente du Comptoir du Val-de-Travers, Sandra Eggenschwiler. Même si soutenue par d'autres citoyens, elle a été la seule à prendre la parole ouvertement. Elle a désapprouvé principalement la politique du fait accompli de la commune. Selon elle, la commune se devait de rester majoritaire dans ce partenariat privé-public. En outre, elle a eu peur pour le comptoir, qui n'aurait plus sa place à la patinoire dans le futur.

A noter aussi que les autorités de Val-de-Travers avait opté pour cette vente car les infrastructures de la patinoire nécessitaient d'importants travaux, et donc un coût conséquent. Elles avaient alors envisagé ce partenariat avec le club des patineurs.

Précisions et réactions des acteurs concernés ce lundi dans nos éditions print et numériques.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias