Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Aucun nouveau cas décelé

20 janv. 2008, 12:00

Aucune nouvelle contamination après le décès, en décembre dernier, d'une jeune Covassonne qui avait contracté la tuberculose. Parmi les quelque 300 tests de Mantoue effectués sur l'entourage de la victime, seuls une dizaine se sont révélés positifs.

Cependant, il est à noter qu'il arrive que ce test réagisse positivement sur un individu non infecté pour peu qu'il ait auparavant subi un vaccin de type BCG, d'ailleurs inefficace contre la tuberculose.

«Pour les cas de test de Mantoue positifs, nous avons procédé à un second test, sanguin cette fois-ci. Lui est parfaitement fiable. Tous ces tests se sont révélés négatifs», explique Christine Meyer, directrice de la Ligue pulmonaire neuchâteloise.

Les contrôles ont été effectués sur toutes les personnes ayant été en contact de près ou de loin avec la victime, qu'il s'agisse d'écoliers de Fleurier, de proches «ou même de gens qui avaient simplement peur d'avoir été infectés», explique Christine Meyer.

Quant à savoir comment la jeune fille a pu être contaminée, le mystère reste, pour l'heure, entier. Concernant les rumeurs sur le fait que l'adolescente, d'origine africaine, ait pu ramener la maladie de son pays: «Ça m'étonnerait beaucoup», affirme Rebecca Anderau, médecin cantonal adjoint. «La victime était arrivée en Suisse à l'âge de 3 ans, et n'est jamais retournée en Afrique.»

A noter que «l'enquête d'entourage n'est pas encore terminée», comme le rappelle Rebecca Anderau. / nhe

Votre publicité ici avec IMPACT_medias