Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Face à Servette, le FCC fait pâle figure à la Charrière

Peu inspiré chez lui face à Servette, le FCC concède sa troisième défaite de l'année, en autant de rencontres. La partie d'hier a été marquée par les penalties. Pointilleux, l'arbitre en a sifflé quatre! Monsieur Zimmermann n'avait pas oublié son sifflet avant de se rendre à la Charrière. Intransigeant sur chaque friction, et un brin zélé, l'homme en noir en a usé. Logiquement, les débats ont été hâchés.

03 mars 2008, 12:00

Après une première période assez insipide dominée par Servette, les Chaux-de-Fonniers ont très vite été pris de vitesse. Très présent dans le jeu genevois, Geoffrey Tréand a fait le malheur des «jaune et bleu». A la 50e, il provoquait le premier penalty de la partie, que N'Tiamoah tranformait. A la 53e, il inscrivait le 0-2. Puis, à la 57e, c'est à nouveau lui qui était crocheté par Kébé dans les seize mètres.

N'Tiamoah ne parvenait pas à transformer son deuxième penalty de la journée. Un tournant pensait-on? Trois minutes plus tard, à son tour, Valente obtenait un penalty, hélas arrêté par Marques.

«Je suis passé à côté de mon match, c'est clair», reprenait Bruno Valente dépité. «Après avoir loupé ce penalty crucial, je prends sur moi. Il nous aurait permis de nous relancer. Dans chaque saison, un attaquant connaît un passage à vide. Le mien arrive maintenant. Je suis un des joueurs les plus expérimentés de l'équipe, c'est à moi de me remettre en question.»

Sévère avec lui-même, le Portugais a tout de même réduit la marque dans les arrêts de jeu sur... un penalty (généreux).

Plus percutants, les «grenat» méritaient la victoire. Ils l'ont eue. Pour le FCC, cette troisième défaite de l'année reste en travers de la gorge de Vittorio Bevilacqua. «Si on n'est pas bons à la maison, on se doit tout de même de décrocher un point. Avec cette défaite, on se retrouve dans une situation critique.»

Le coach tessinois dénonçait le mal qui frappe les «jaune et bleu» actuellement. «Nous ne sommes pas bien mentalement. On se relâche trop vite. A chaque match, il y a trois ou quatre joueurs qui ne sont pas à la hauteur. Je n'ai que sept ou huit titulaires et les remplaçants ne font pas non plus leur boulot.»

Bouillant, Bevilacqua n'acceptait pas la nonchalance de certains de ses éléments. «S'ils ont signé ailleurs, il faut qu'ils le disent! On ne peut pas continuer comme ça! Notre belle jouerie n'existe plus, nous n'avons plus de grinta... L'équipe n'a plus la capacité de surmonter les situations difficiles.»

La colère des uns faisait le bonheur des autres. Pour son retour à la Charrière, Sid-Ahmed Bouziane (qui a joué un match entier pour la première fois depuis mai 2007) était tout sourire, même s'il n'a pas réussi à tromper son pote Ferro. «Ce n'est pas important», rectifiait-il. «Ce qui compte, c'est la prestation générale de l'équipe. Sur ce point, on peut être plus que satisfaits.»

Les visiteurs peuvent légitimement l'être, ils s'éloignent de la barre. / JBE

LA CHAUX-DE-FONDS - SERVETTE 1-2 (0-0) La Charrière: 450 spectateurs. Arbitre: M. Zimmermann. Buts: 50e N?Tiamoah (penalty) 0-1. Tréand se faufile dans la zone de réparation chaux-de-fonnière et se fait stopper irrégulièrement par Fermino. N?Tiamoah transforme le premier penalty de la partie. 53e Tréand 0-2. Remuant, Tréand est à la conclusion d?une action collective des grenat sur une jolie frappe à l?orée des seize mètres. 91e Valente 1-2. L?attaquant chaux-de-fonnier réduit la marque sur son deuxième penalty du match. Trop tard. La Chaux-de-Fonds: Ferro; Witschi, Kebe, Schneider, Barroso (71e Selimi); Fermino, Oppliger (16e Y. Senaya), Senaya Jr (82e Ben Brahim), De Azevedo; Valente, Toure. Servette: Marques; Guillou, Kusunga (46e Girod), Celestini, Bratic; Vitkieviez, Boughanem (29e N´Diaye), Pizzinat, Treand (84e Yoda); Bouziane, N Tiamoah. Notes: La Chaux-de-Fonds joue sans Dujmovic (blessé), De Sousa ni Everton (pas qualifiés), Servette sans Lonfat, N?Zay ni Dubois (blessés). N?Tiamoah (57e) et Valente (60e) manquent la transformation d?un penalty. Avertissements: 19e Kusunga (jeu dur), 36e Valente (simulation), 41e Bouziane (antijeu), 45e Vitkieviez (jeu dur), 61e N?Tiamoah (réclamations). Coups de coin: 4-5 (1-3).
Votre publicité ici avec IMPACT_medias