Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Deux usines et soixante emplois

05 avr. 2007, 12:00

La commune des Verrières aura bientôt sur son territoire deux nouvelles usines, l'une venue d'Allemagne et spécialisée dans la fabrication de verres géants en acrylique, l'autre de France, active dans le décolletage et l'usinage industriel. Les permis de construire ont été accordés pour les deux projets, qui permettent ainsi à la commune du Val-de-Travers de mettre en valeur sa petite zone industrielle.

Les deux sociétés, CMC Biacryl et Baud Industries, devraient employer d'ici trois ans entre 60 et 70 personnes à elles deux. Le plus grand projet est celui du groupe Baud, qui, aux Verrières, devrait être opérationnel à fin 2007.

«Il y a deux ans, pour répondre aux attentes de nos clients suisses, nous avons créé Baud Industries au Locle», indique Lionel Baud, directeur général du groupe éponyme, qui emploie 170 personnes sur six sites de production, en France, en Suisse et en Pologne. «Mais ce site étant saturé, nous avons décidé de lancer le projet de construction d'une nouvelle usine de 2000 m2, aux Verrières, qui permettra d'employer d'ici trois ans environ 50 personnes pour le décolletage et l'usinage de pièces techniques.»

Lionel Baud ajoute que la proximité du siège social, basé près de Champagnole, de la future usine des Verrières «sera un plus pour notre réactivité commerciale et technique». Pour le groupe Baud, le projet neuchâtelois «s'inscrit dans la continuité de notre plan stratégique, comme le renforcement de notre position commerciale en Chine ou l'acquisition de Baud Polska en 2006».

Reste à voir de quel côté de la frontière le groupe recrutera. On peut imaginer que le choix d'une commune toute proche de la France facilitera l'engagement de personnel frontalier. Lionel Baud ne précise pas ses intentions dans ce domaine.

Ce groupe, qui a réalisé l'an passé un chiffre d'affaires de 26 millions d'euros (42 millions de francs), a été fondé en 1978 par le père de l'actuel directeur, Marcel Baud. Il est spécialisé dans le décolletage de pièces de petits diamètres et l'usinage de précision. Le parc de décolletage compte plus de 350 machines, son siège social se trouvant à Sirod depuis l'an passé, sur un site qui a été agrandi à plusieurs reprises depuis l'an 2000.

Des groupes horlogers, dont Cartier, comptent parmi ses clients. Un débouché qui s'est développé dès la fin des années 80, avec le rachat par le groupe Baud de la petite société La Précise, à Morteau, qui lui a ouvert les portes du marché automobile et horloger.

La seconde société qui a prévu de construire aux Verrières, CMC Biacryl, est une entreprise allemande spécialisée dans les verres acryliques de très grand format. Elle conçoit et installe notamment des parois d'aquariums pour des parcs aquatiques dans plusieurs pays d'Europe et pourrait créer aux Verrières une quinzaine d'emplois. /frk

Votre publicité ici avec IMPACT_medias