Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Décrire la danse, cet acte sérieux

La Cie Nicole Seiler présente un spectacle ludique et interactif à Neuchâtel.

28 janv. 2017, 01:06
DATA_ART_10885966

Un danseur se met en mouvement sur scène. Dans un studio éloigné, son collègue tente de l’imiter. Mike Winter et Krassen Krastev n’ont comme seule aide que les descriptions du public, transmises par le logiciel de communication Skype, pour harmoniser leurs mouvements. Ce qui engendre des situations cocasses. «Il bouge comme une fleur… avec des bras», explique maladroitement un spectateur.

Avec «Un acte sérieux», la chorégraphe lausannoise Nicole Seiler questionne la description du mouvement. Peut-on réellement transmettre la danse par la parole? En préambule à la représentation, la voix de l’audio-descriptrice Séverine Skierski apporte un élément de réponse: «Danser, c’est se soustraire au langage articulé. Un vocabulaire, même précis, est insuffisant pour dire l’unicité d’un geste.»

Un pas de deux à l’international

Joué une première fois à Lausanne en 2012, «Un acte sérieux» s’est ensuite exporté à l’international. «Nous sommes allés dans une vingtaine de villes à travers le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias