Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un mal asiatique décime les frênes

Un champignon parasite le feuillu. Exemple au Val-de-Travers.

01 juin 2017, 00:54
DATA_ART_11238900

Elle s’appelle la chalarose et elle pourrait bien faire disparaître un des feuillus les plus courants de nos forêts. Cette maladie fongique touche «pratiquement tous les frênes du canton», selon le Service de la faune, des forêts et de la nature neuchâtelois. Au Val-de-Travers, «on ne voit quasiment plus de jeunes pousses», décrit le chef de l’équipe forestière communale Claude-André Montandon.

«On assiste à une disparition d’espèce. Il n’y a plus de rajeunissement chez le frêne», indique le ranger. Dispersés par le vent, les spores du champignon parasitaire, d’origine asiatique, «viennent sur les jeunes rameaux, à la base des pétioles, puis s’attaquent au bois et aux feuilles, qui flétrissent.» A terme, des branches, puis l’arbre, se dessèchent et meurent.

Les jeunes y passent

Chez les plus jeunes arbres, une seule attaque suffit souvent à faire sécher un arbre. A l’orée de la forêt située au sud de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias