Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ils apprennent à jongler avec les rythmes et les langues

Les écoliers du canton de Neuchâtel voyagent autour du monde.

09 mai 2015, 00:01
data_art_9102202

"Kalin, ka-ka-lin, kakalin..." Pas facile à choper, le rythme de "Kalinka", célébrissime chant traditionnel russe. Il faut répéter et répéter encore, comme l'ont fait les 2500 écoliers du canton de Neuchâtel qui, dès lundi, se produiront en concert avec l'Ensemble symphonique Neuchâtel. Une tradition qui se perpétue depuis une douzaine d'années.

Le rythme est une chose, les paroles une autre, et pas des moindres. Cette année, le choix de l'équipe Musique-Ecole, rattachée au Conservatoire de musique neuchâtelois, s'est en effet porté sur les "Chants du monde". "Nous avons présenté des programmes axés sur l'identité suisse et, l'an dernier, sur le Bicentenaire de la République neuchâteloise. Il était logique de mettre d'autres cultures en valeur, dans un canton qui recense plus de 150 nationalités" , défend Luc Aeschlimann, responsable du projet. Avec une dizaine de langues inscrites sur leurs partitions - portugais, turc, japonais, anglais, allemand... - , les petits polyglottes...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias