Réservé aux abonnés

Gampelen: un syndicat critique la direction de l’EMS Le Manoir

Les départs se succèdent à l’EMS Le Manoir à Gampelen, appartenant au groupe Tertianum. Entre licenciements et démissions, l’ambiance serait de plus en plus lourde. Le syndicat Syna demande aux autorités d’agir. La direction se dit très surprise.
30 sept. 2019, 19:10
Construit en 1602, le Manoir de Gampelen vient d’être complètement rénové et agrandi d’une annexe moderne.

La situation serait devenue difficilement supportable à l’EMS le Manoir à Gampelen, dans le canton de Berne, qui accueille de nombreux résidents neuchâtelois. A la fois pour le personnel soignant et pour les patients. C’est du moins ce qu’affirme le syndicat Syna.

Ce dernier a organisé lundi après-midi une conférence de presse pour dénoncer «de graves dysfonctionnements et de la maltraitance» dans cette institution. Celle-ci appartient, comme plusieurs autres structures d’accueil neuchâ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois