Economies de l'Etat fustigées lors de la Journée syndicale des enseignants

03 nov. 2010, 18:33

Les mesures d'économie du Département neuchâtelois de l'éducation, de la culture et des sports (DECS), ont été au centre des préoccupations de la Journée syndicale des enseignants, aujourd'hui à la salle de spectacles de Couvet.

Quelque 350 membres du Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois (SAEN) et du Syndicat suisse des services publiques section enseignants (SSP-EN) y ont pris part. 

Les économies décidées en 2010, reconduites pour l'an prochain, péjorent les conditions d'enseignement, relève Michel Gindrat, président du SSP-EN. Lequel cite la suppression de dédoublement de classes, la suppression d'heures de décharges pour les enseignants ou l'élévation de la charge horaire des maîtres de lycées.

Autre source d'inquiétude, la hausse du nombre d'enfants par classe, ainsi que le souligne John Vuillaume, président du SAEN. L'assemblée a ainsi voté une résolution afin de revoir la moyenne à la baisse.

Vidéo Canal Alpha | EP | MG