Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Billag: polémique sur les emplois

Jean-François Rime prône le non pour empêcher la perte de places de travail à Fribourg. L'argument fait bondir les partisans de la nouvelle redevance.

15 mai 2015, 00:01
data_art_9120809.jpg

Il faut voter non à la nouvelle redevance radio-TV pour empêcher la perte de places de travail à Fribourg. Tel est l'étrange argument avancé par Jean-François Rime dans un courrier des lecteurs publié par les "Freiburger Nachrichten", quotidien alémanique de son canton. En soi, que le président de l'Union suisse des arts et métiers (Usam) se batte en faveur des places de travail n'a rien de surprenant. Ce qui l'est beaucoup plus ici, c'est qu'il est question de l'organe de perception de la redevance, l'entreprise Billag, implantée en ville de Fribourg, avec ses 230 collaborateurs. Voilà donc le conseiller national udc dans la posture du défenseur d'emplois bureaucratiques.

Le même Jean-François Rime confiait pourtant à "La Liberté" en janvier, au moment du dépôt du référendum, qu'il laissait aux conseillers aux Etats le soin de défendre les intérêts de son canton. Il ajoutait: "Si quelque chose est illogique, il faut le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias