Réservé aux abonnés

Noiraigue: l’un des cambrioleurs du refuge de SOS Chats condamné

Des voleurs s’étaient introduits dans le refuge de SOS Chats, à Noiraigue, au mois d’août 2018 et avaient dérobé un butin équivalent à 80 000 francs. L’un d’eux a été condamné il y a dix jours. La fondatrice confie son soulagement.
04 août 2020, 12:00
Tomi Tomek, fondatrice du refuge SOS Chats de Noiraigue, photographiée en février 2020.

Le casse avait eu lieu dans la nuit du 10 au 11 août 2018. Des cambrioleurs avaient cisaillé deux grillages et s’étaient introduits par une fenêtre dans le refuge de la Fondation SOS Chats, à Noiraigue. Ils avaient ensuite emporté un coffre-fort caché dans une armoire et dérobé 60 000 francs en cash, ainsi que pour 20 000 francs de bijoux de famille.

Lors des investigations policières, l’un des deux voleurs a été identifié grâce à des analyses ADN. ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois