Les Verrières devront réduire leur zone à bâtir

Le Conseil général des Verrières devra se prononcer lundi prochain sur la mise en place d’une zone réservée. La commune devra déclasser à terme 12,2 hectares de la zone à bâtir.

15 mars 2019, 13:12
Les Verrières devront limiter leur zone à bâtir.

Les Verrières devront aussi dézoner. Afin de respecter la nouvelle Loi sur l’aménagement du territoire, la commune devra déclasser plus de 12,2 hectares de la zone à bâtir. Ce lundi 18 mars, les conseillers généraux se prononceront sur la création d’une zone réservée et sur un crédit pour lancer la révision du Plan d’aménagement local (PAL).

A l’image des autres grandes communes rurales, Les Verrières vont passer pour une phase de zone réservée. Présentée à la population le 5 mars dernier, celle-ci fait 13,9 hectares. «Nous y avons mis le maximum de terrain pour avoir une marge de manœuvre», explique l’administrateur communal Yvan Jeanrenaud. Il sera donc interdit de construire sur ces terrains, jusqu’à l’adoption du PAL. Aucun terrain équipé ne sera déclassé.

Environ 35 propriétaires concernés

Environ 35 propriétaires terriens sont concernés par cette zone réservée, dont la commune elle-même. Une cinquantaine de personnes, dont une grande majorité des élus communaux, ont suivi la séance d’information, et l’administration a déjà reçu plusieurs demandes de modification en vue de la mise en place du PAL.

Une demande de crédit de 26’000 francs est également demandée au Conseil général pour financer justement la pré-étude de révision du PAL. «Il faut qu’on avance le plus vite possible», remarque Yvan Jeanrenaud.

La séance du Conseil général est agendée à 20h, à la salle communale du collège, ce lundi.