Les Verrières: le journaliste de "20 Minutes" soutenu par impressum

Impressum soutient le journaliste de "20 Minutes" accusé d'avoir outrepassé ses droits lors d'une audience consacrée au double assassinat des Verrières.

16 déc. 2019, 18:09
Le verdict sera rendu ce mardi.

«Le journaliste travaillait dans l’intérêt public observant les règles de la déontologie.» C’est l’avis que porte impressum sur la façon dont Frédéric Nejad, journaliste à «20 Minutes» a couvert une audience consacrée au double assassinat des Verrières.

Pour rappel, notre confrère est poursuivi pour avoir publié un élément que la justice avait demandé d’omettre, alors que la procédure se déroulait dans le cadre d’un huis clos partiel. Le verdict sera rendu ce mardi.

«Elément indispensable»

«Or, cet élément était indispensable pour la compréhension de la qualification juridique de l’infraction retenue et donc pour la détermination de la peine encourue», estime le syndicat. «La façon dont [il] avait rapporté les éléments permettait à la fois de fournir les éléments clés du dossier sans porter atteinte à la personnalité des différents protagonistes impliqués.»

Et de conclure: «Cité comme témoin, le président du Conseil suisse de la presse, Dominique Von Burg, estime que Fréderic Nedjad a agi conformément au Code déontologique des journalistes.»