Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 9

Un Neuchâtelois fou de climat

Quatre fois trente jours dans les températures les plus extrêmes.

13 juil. 2016, 00:16
DATA_ART_10310572

«Adaptation». Ce pourrait être le titre d’un thriller apocalyptique hollywoodien. Comment l’humain réussira-t-il à s’adapter aux changements climatiques qui s’amoncellent à l’horizon? Pour Christian Clot, Neuchâtelois de 44 ans, c’est devenu «un questionnement profond». Cet enfant de Fontainemelon est l’un des rares chercheurs explorateurs européens à s’être aventuré dans plusieurs milieux naturels extrêmes différents.

Confortablement assis dans les murs du CSEM, il répond parfaitement à nos questions. Mais une partie de lui est déjà là-bas. Dans quelques semaines, le Neuchâtelois marchera seul dans le désert de Lout, en Iran, où la température au sol peut atteindre 70 degrés, traînant un chariot de 150 kg de vivres pour 30 jours.

Air bouillant, glacé, aride ou totalement humide: l’explorateur enchaînera trois autres traversées de ce type en solitaire – dont deux en Amérique du Sud – d’ici le mois de janvier, bardé de capteurs du CSEM, pour mesurer différents paramètres physiologiques...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias