Réservé aux abonnés

Un étudiant neuchâtelois conçoit un système pour produire des légumes et des poissons à la maison

Etudiant au CPLN à Neuchâtel, Théophile Ischer présente un système de culture novateur lors de la finale du concours national de "La science appelle les jeunes", qui se tient jusqu'à ce samedi à l'Université.

27 avr. 2018, 18:24
Théophile Ischer est l’un des 116 finalistes du concours national réservé aux jeunes scientifiques les plus prometteurs du pays.

«On ne peut pas se projeter en avant sans tenir compte de l’écologie. C’est quelque chose dont on ne va plus seulement parler ces prochaines années, tout va devenir très concret.»

A 20 ans, Théophile Ischer fait partie des 116 jeunes chercheurs pleins d’avenir qui participent, cette fin de semaine à l’Université de Neuchâtel, à la finale du concours national organisé par la fondation «La science appelle les jeunes». 

Pas étonnant, dès lors, que ses travaux soie...