Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Solidarité après l?incendie

17 janv. 2008, 12:00

«La surchauffe d'une machine à mélanger le foin et les regains». Voici ce qui est à l'origine de l'incendie qui a ravagé une exploitation agricole ce week-end à Clémesin au-dessus de Villiers, a précisé hier Pascal Luthi, responsable de l'information de la police cantonale.

Sur place, un mur noirci par la fumée, des armatures métalliques tordues par la chaleur des flammes et des poutres calcinées sont les vestiges de la partie réservée au bétail de l'exploitation. Parmi les personnes qui s'affairaient mardi autour de ce chantier un peu particulier, Jean-Michel et Floriane Grau, dont le logement a été envahi par la fumée puis l'eau des lances à incendie. «Nous ne voulons pas nous apitoyer sur notre sort», explique Jean-Michel Grau. «Nous faisons face. Notre bétail a pu être sauvé à l'exception d'un veau. Nous souhaitons surtout remercier toutes les personnes qui nous ont soutenus.» Floriane Grau de poursuivre: «Nous avons reçu énormément de témoignages de sympathie. De nombreuses personnes sont aussi venues nous donner un coup de main.»

Relogé dans un appartement qu'il loue dans la vallée, le couple fait preuve de pragmatisme. «Nous sommes assurés», glisse Floriane Grau. «Il y a des personnes qui connaissent des situations bien pires. Ce qui compte pour nous c'est de sincèrement dire merci à toutes ces personnes qui nous témoignent leur soutien.» /yhu

Votre publicité ici avec IMPACT_medias