Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ski handicap: Robin Cuche, le champion de Suisse réaliste

Tout juste auréolé d’un titre de champion de Suisse en descente, le Neuchâtelois Robin Cuche ne fanfaronne pas pour autant. Saison écourtée, situation sportive et financière toujours délicate: le skieur de Saules n’élude aucun sujet à un an des Jeux paralympiques de Pékin.

17 févr. 2021, 12:00
Entre sa catégorie, son hémiplégie et sa situation financière, Robin Cuche n'évite aucun sujet.

Robin Cuche est devenu un skieur, un vrai. Il y a cinq ans, le descendeur s’est déchiré le ligament antérieur du genou droit en… slalom. «Tous les skieurs de la famille y sont désormais passés», rigole-t-il.

Depuis, l’habitant de Saules s’est relevé. A tel point qu’il a décroché, il y a deux semaines, son premier titre de champion de Suisse en descente, à Veysonnaz. De bon augure à une année des Jeux paralympiques prévus à Pékin du 4 au 13 mars 2022.

A lire aussi: Le skieur neuchâtelois Robin Cuche est le premier sportif handicapé primé

Pourtant, Robin Cuche ne s’enflamme pas. Mais alors pas du tout. Sans vouloir «faire son Calimero», le descendeur tire un constat lucide de sa situation.

Un apprentissage perpétuel

Il sait que son équilibre est instable. Pour la première saison depuis son opération en 2015, Robin Cuche ne ressent aucune douleur à son genou. Son...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias