Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"Sans l'éolien, pas d'autonomie"

Le Parc Chasseral a analysé chaleur, électricité et mobilité utilisés sur son territoire. Ces résultats, combinés à ceux de Val-de-Ruz, révèlent une dépendance aux énergies fossiles.

03 juil. 2014, 00:01
data_art_8206891.jpg

Après une vaste étude réalisée par le Parc régional Chasseral, le constat est clair: notre région dépend fortement des énergies fossiles. Pétrole, gaz et charbon pour l'essentiel.

Au cours des 18 derniers mois, une équipe d'experts a analysé l'empreinte énergétique, chaleur, électricité et mobilité, sur l'ensemble du territoire du Parc. Soit, 22 communes, dont 19 jurassiennes bernoises et trois neuchâteloises. Réunis hier matin aux Bugnenets, les membres du Parc Chasseral, ainsi que les autorités de Val-de-Ruz ont présenté les résultats. " Notre région est une des premières en Suisse à dresser un bilan énergétique à cette échelle et aussi précis", se réjouit Emilien Queloz, chargé de mission énergie au Parc Chasseral.

Basée sur l'année 2010, cette étude révèle que 44% de l'énergie dépensée a été employée au chauffage des bâtiments. La mobilité représente 41% des dépenses et la consommation d'électricité 15 pour cent. L'industrie lourde, telle que la cimenterie, n'est...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias