Réservé aux abonnés

Pressions neuchâteloises variables sur la Berne fédérale

Les députés neuchâtelois veulent bousculer la Berne fédérale et les caisses-maladie, comme les Jurassiens. Ils n’ont par contre pas voulu remettre la compresse sur le congé paternité.
29 sept. 2020, 20:54
Le Grand Conseil neuchâtelois a transmis trois initiatives cantonales à l'Assemblée fédérale.

D’accord pour mettre la pression sur les autorités fédérales s’agissant des caisses-maladie, mais pas sur le congé paternité. Telle a été la position, à géométrie variable, du Grand Conseil neuchâtelois ce mardi.

C’est sans opposition que les députés neuchâtelois, après leurs homologues jurassiens, ont approuvé trois initiatives cantonales, qui seront transmises à l’Assemblée fédérale. Proposées par ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois