Réservé aux abonnés

Pesticides dans le Seyon: «Nous devons mettre tout le monde autour d’une table»

L’étudiante Jeanne Käser a documenté la contamination des invertébrés du Seyon par les néonicotinoïdes. Elle animera une conférence publique le 4 mai avec le professeur Alexandre Aebi, à Chézard.
06 avr. 2022, 18:00
L'étudiante en biologie Jeanne Käser a découvert des traces de néonicotinoïdes dans tous ses échantillons d'invertébrés pêchés dans le Seyon.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois