Nos toits pourraient produire un tiers de notre électricité

06 juin 2009, 10:30

Pour Christophe Ballif, Professeur à l'Institut de Microtechnique, les toits existant pourraient produire 30 à 40% de l'électricité en Suisse, une fois munis de panneaux solaires. Une centrale photovoltaïque ne doit donc pas forcément être située en zone agricole. Christophe Ballif l'a dit à Canal Alpha, à l'occasion d'un lunch-débat, organisé par le service cantonal de l'énergie.

Une déclaration qui résonne dans l'actualité: L'Express/L'Impartial révèle aujourd'hui que la Fondation suisse pour le paysage maintient finalement son opposition à la mégacentrale solaire à Coffrane, alors qu'un compromis semblait trouvé pour débloquer le projet, tout en préservant des terres agricoles. Ce veto irrite fortement la commune. /réd

Lire l'article «Comme un coup de tonnerre sur la centrale solaire»

 

VIDEO

80 personnes ont assisté à la conférence de Christophe Ballif sur l'énergie solaire dans le cadre d'un lunch-débat organisé par le service cantonal de l'énergie. Le Professeur de l'Institut de Microtechnique a notamment évoqué la baisse spectaculaire des coûts de production du photovoltaïque, confirmant la démocratisation de cette énergie renouvelable. Selon lui, le solaire représentera entre 5 et 10% de l'électricité produite en Suisse. /ds-ng