Réservé aux abonnés

Lignières: prudence avant de crier à l'empoisonnement de poneys

En dénonçant l'empoisonnement de ses trois poneys sur Facebook, une habitante de Lignières a déclenché une avalanche de réactions. Des analyses sont en cours. Tant que les faits ne sont pas vérifiés, la police neuchâteloise conseille d'être prudent avant de partager des messages sur les réseaux sociaux.

04 mai 2018, 18:00
L’un des trois poneys a dû être euthanasié.

«Faites attention à vos poneys, chevaux et autre. Mes trois poneys ont été empoisonnés entre hier soir et ce matin avec de la mort-aux-rats.»

Posté mardi sur Facebook par une habitante de Lignières, ce message a déclenché une avalanche de réactions. Il a déjà été partagé près de 1800 fois. Pour la propriétaire des trois équidés, dont l’un a dû être euthanasié, l’empoisonnement intentionnel ne fait aucun doute, confiait-elle ...