Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les peluches chantent

Le célèbre ventriloque neuchâtelois Roger Alain et ses drôles de marionnettes présenteront demain leurs nouveaux numéros au théâtre de Fontainemelon. Rires assurés Parole de ventriloque, Roger Alain compte bien mettre tout ce qu'il a dans le ventre pour faire rire son public, demain, au théâtre de Fontainemelon. Déjà joué à Rolle et à Aigle, «Dans le galetas», son nouveau spectacle, sera présenté pour la première fois ce week-end en terre neuchâteloise.

05 nov. 2006, 12:00

Au programme: un festival endiablé de marionnettes en peluche aux caractères bien trempés et des aventures riches en rebondissements et en blagues. Le ventriloque prêtera même sa voix à ses petites protégées, qui pousseront la chansonnette à la manière d'une comédie musicale des plus délirantes.

Ne pas oublier les parents

«Tout ce que je souhaite, c'est d'offrir aux familles un moment de détente et de magie. Mon but est avant tout d'amuser les enfants, mais sans pour autant oublier les parents», souligne Roger Alain, qui a agrémenté ses blagues d'allusions adressées spécialement aux adultes. «Il n'y a rien de plus triste que ces spectacles de marionnettes où les parents s'ennuient sec au fond de la salle en attendant que le spectacle se termine», confie l'artiste.

Pour ajouter de la magie à la représentation, Roger Alain a décidé de mettre le paquet également du côté des lumières et de la création des décors, qui ont d'ailleurs dû attendre le départ de Dieudonné pour être installés dans la salle de Fontainemelon.

Pour la première fois, le ventriloque a choisi de s'associer à un metteur en scène, qu'il a désigné en la personne du Neuchâtelois Gérard William. «Il a apporté un apport énorme au spectacle, explique Roger Alain. Nous sommes sur la même longueur d'ondes, même s'il n'est pas toujours évident pour un metteur en scène de théâtre de travailler avec les contraintes techniques spécifiques à une représentation de ventriloque.» / SSA

Votre publicité ici avec IMPACT_medias