L'UDC conteste la hausse d'impôts

05 janv. 2010, 07:31

L'UDC (Union démocratique du centre) du canton de Neuchâtel proteste contre la hausse des impôts décidée par le Conseil général de Savagnier, le 21 décembre dernier. Le comité référendaire composé du député UDC Daniel Haldimann et d'un autre habitant du village, Xavier Challandes, considère qu'il est «scandaleux de vouloir presser encore plus les contribuables déjà suffisamment touchés par la crise». La hausse de quatre points acceptée par le législatif communal répondait à une demande du Conseil communal au vu des déficits successifs de ces dernières années et de la péréquation financière. Des arguments qui sont insuffisants selon Daniel Haldimann, initiateur du référendum.

«J'estime que la commune peut faire plus d'efforts d'économie et que cette hausse d'impôts est totalement abusive. C'est extrêmement malvenu d'augmenter les impôts en période de crise. Une crise que le contribuable subit déjà de plein fouet.»

Le comité référendaire a jusqu'au 2 février pour récolter une centaine de signature, de quoi faire passer le référendum et appeler les habitants de Savagnier aux urnes. Un objectif tout à faire réalisable selon Daniel Haldimann. «Certains habitants craignent de devoir vendre leurs maisons car la crise les a beaucoup touchés. Une augmentation des impôts fera très mal aux contribuables, ils ne l'accepteront pas. Encore moins lorsque la hausse est justifiée par des arguments fallacieux. Je ne doute pas que la conjoncture soit difficile, mais d'autres efforts peuvent être faits sans vider les poches des habitants.» /jeb