Fontainemelon face à des remous

17 juin 2010, 04:15

L'adhésion de Fontainemelon au nouveau syndicat régional de gestion des eaux du Val-de-Ruz (Multiruz) provoque quelques remous en coulisses. Face aux doutes émis par le Conseil communal, les partis socialiste et libéral-radical ont rencontré ensemble, hier soir, des membres du comité de pilotage de Multiruz. La décision appartiendra, le 28 juin, au Conseil général.

Le Conseil communal de Fontainemelon est, avec celui d'Engollon, l'un des seuls des 13 exécutifs concernés à s'abstenir de soutenir l'entrée de la commune dans le futur syndicat régional des eaux. Dans son rapport au législatif, il note un «manque de transparence» sur les budgets 2011 et 2012 de Multiruz et affirme qu'il peut «garantir un prix de l'eau plus bas que celui prévu dans le cadre du nouveau syndicat». Selon ses simulations pour les prochaines années, le tarif local de Fontainemelon avoisinerait six francs par mètre cube d'eau, contre huit francs environ avec le tarif Multiruz.

Cependant, selon nos informations, des conseillers généraux de Fontainemelon doutent à leur tour de ces calculs comparatifs (comme le comité Multiruz) et souhaitent trouver directement à la source des réponses à d'autres questions ouvertes. La séance d'hier soir, en présence de délégués du comité Multiruz et de l'exécutif, devait permettre aux groupes PS et PLR du Conseil général de voter le 28 juin en toute connaissance de cause. /axb