Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des champs abîmés par les chevaux

A la fonte des neiges, l'agriculteur Philippe Aubert a constaté d'importants dégâts sur ses cultures de céréales. Un itinéraire destiné aux cavaliers est en cours de réalisation.

08 mai 2015, 00:01
data_art_9098797

Après un hiver rigoureux, quelle ne fut la consternation de Philippe Aubert en découvrant, une fois la neige fondue, d'importants dégâts dans son champ de céréales. Selon cet agriculteur de Savagnier, ses plantations ont été endommagées par des cavaliers peu soucieux d'emprunter le chemin qui leur est réservé. Il vise en particulier une de ses voisines, propriétaire de plusieurs chevaux. "95% des dégâts ont été causés par ses bêtes", assure Philippe Aubert.

"Une fois qu'un plant de blé ou de colza est piétiné, c'est fichu, on ne peut plus rien faire", raconte ce Vaudruzien. "Le problème est que mon terrain est plus élevé que ce chemin d'environ un mètre. A cause des congères, la neige s'est accumulée dans ce passage et les cavaliers sont passés sur mon champ." L'agriculteur a d'abord voulu demander un dédommagement financier à hauteur de 100 francs à sa voisine. "Mais elle n'a rien voulu savoir"...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias