Démenti des autorités

17 avr. 2008, 12:00

«Rien n'a été caché ou dissimulé.» Les autorités de Dombresson ne veulent plus entendre parler de «crasse incompétence» ou encore «d'ineptie sans précédent dans le domaine public». Des accusations formulées à leur encontre et à celle de l'ancien administrateur communal et concernant la tenue des comptes communaux durant l'actuelle législature.

Cette réaction des autorités, via une lettre d'information à la population envoyée aujourd'hui, fait suite à un tout- ménage de l'ancien conseiller communal, Willy Boss, distribué dans les boîtes à lettres bourdonnes cette semaine. Dans ce document, l'ancien responsable des Finances parle «d'un grave dysfonctionnement des institutions» mais également de «copinage» qui aurait fait perdre tout sens critique aux élus locaux. Willy Boss, qui a également écrit au Conseil d'Etat, remet en cause la surveillance exercée par le Conseil communal mais aussi par le Conseil général, la fiduciaire chargée de vérifier les comptes ainsi que par le Service des communes. Convaincu de son fait, l'homme a donc choisi d'informer ses concitoyens peu avant les élections communales sur ce qu'il pense être «une scandaleuse affaire».

Signée par le législatif, l'exécutif et la commission financière, la réponse des autorités dément cependant toutes malversations, dissimulations ou préjudices financiers dont aurait pu être victime la commune. / yhu