Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Cinq jours inoubliables aux JO

«Mon meilleur souvenir? Lorsque le lauréat ukrainien m'a donné son drapeau. Il y a son dessin imprimé dessus.» Ilia Evguenyev (photo sp), 11 ans, revient de cinq jours aux Jeux olympiques d'hiver de Turin, des anneaux encore plein les yeux. Le jeune garçon, installé à Dombresson, fut le gagnant pour la Suisse d'un concours de dessin organisé par l'un des principaux sponsors des JO (notre édition du 25 novembre 2005).

06 mars 2006, 12:00
Beaucoup d'échanges

Du 9 au 14 février, une trentaine d'enfants du monde entier, tous gagnants du concours, se sont donc retrouvés à Turin pour cinq jours d'émotions. A commencer par la cérémonie d'ouverture. «On était dans un hôtel pas très loin de la ville, et on se déplaçait en car, tous ensemble», raconte le jeune Russe arrivé en Suisse en août dernier. «C'était très bien organisé», confirme sa mère, qui l'accompagnait.

Puis suivront la visite de la ville et surtout les compétitions. «On a vu du snowboard, du ski, du short-track (réd: patinage de vitesse) et du hockey. On a assisté au match Russie-Suède. Et comme on n'avait qu'un drapeau suisse, tout le monde nous regardait.» Un drapeau qui finira d'ailleurs dans les mains d'un Italien, se souvient la maman: «Il était tellement content. C'était vraiment une ambiance exceptionnelle.»

Des échanges, il y en eut d'autres: des pin's, des photos, des porte-clés, et beaucoup d'adresses. Ilia et sa maman sont revenus de Turin épuisés, mais ravis. / fae

Votre publicité ici avec IMPACT_medias