Chapeau au bâtiment du chauffage à distance

07 mai 2009, 09:41

Jacques de Montmollin se dit très content de l'état d'avancement des travaux du bâtiment du chauffage à distance à Lignières. Le président de la commune a assisté mardi à la pose du thuyé, sorte de «chapeau» qui entourera la cheminée de la nouvelle chaufferie à bois. «Le bâtiment sera hors d'eau d'ici une quinzaine de jours», précise Séverine Scalia, en charge de la direction du projet pour le bureau d'ingénieurs AJS.

«Avec ce chapeau, le bâtiment se monte à quinze mètres de haut», détaille Jacques de Montmollin. L'imposant bâtiment, situé à la sortie nord du village de Lignières, abritera la chaudière à bois actuelle, ainsi qu'une nouvelle. Sans oublier une petite chaudière de secours à mazout.

La mise en place du réseau de chauffage à distance avance elle aussi sans retard significatif. «Les raccordements se font dans l'ensemble du village. Il y a beaucoup de trous un peu partout, cela ressemble presque à un champ de bataille», plaisante Jacques de Montmollin. Ce qui, selon le conseiller communal, inciterait aussi les habitants du village à adhérer au chauffage à distance. Les 80 demandes du départ sont passées à quelque 120 actuellement.

Un chiffre qui satisfait le président de la commune. Jacques de Montmollin rappelle que le réseau de chauffage à distance est prévu pour 140 raccordements, «ce qui fait tout le corps du village. C'est peut-être l'un des réseaux les plus importants en Suisse, par rapport à la taille du village». Séverine Scalia précise l'étendue du réseau: «Sept kilomètres, ce qui permettra, à terme, d'économiser un million de litres de mazout par année.»

«La mise à feu du chauffage» devrait avoir lieu fin août, début septembre, selon Jacques de Montmollin. «Nous avons pour objectif que 60% des clients soient raccordés à la nouvelle installation d'ici à l'automne», ajoute Séverine Scalia. /anc

Chapeau au bâtiment du chauffage à distance