Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Soleil et foule ont célébré le Moulin

«Vive le moulin de Bayerel! Que sa roue tourne et que ça tourne!» Ces quelques mots de Léo Cuche, l'architecte qui a ?uvré à la restauration du moulin datant de 1416, résument l'enthousiasme et la fierté qui illuminaient les visages des membres de l'Association du Moulin de Bayerel, hier lors de l'inauguration officielle de la bâtisse.

27 avr. 2008, 12:00

«C'est un jour historique», a même lancé Jean-Marc Fischer, président de l'association et locataire des lieux. «C'est fantastique d'être arrivé au bout. Et ce, alors qu'au départ, on ne cessait de nous dire que c'était un projet pharaonique. Que tout serait trop compliqué.» Ce sont finalement moins de cinq années et quelque 2,3 millions qui auront été nécessaires pour offrir une seconde jeunesse au moulin, sa meunerie et la ferme y attenant. «Je tiens à saluer la rapidité et la qualité du travail accompli», a noté le conseiller d'Etat Roland Debély au nom du collège gouvernemental.

De son côté Denis Robert, secrétaire de l'association, a souligné le travail de son président: «Il a été et est la tête, l'âme, le poumon et le biceps de notre projet.» Un projet qui, hier, a vécu une forme d'aboutissement, comme l'a relevé Jean-Marc Fischer, mais qui, par là même connaissait un nouveau départ. Soutenue par ses 560 membres, l'association compte, en effet, mettre en valeur ce patrimoine. «Nous avons déjà des locations jusqu'en 2009», glisse Jean-Marc Fischer. «Tant pour des visites, des séminaires d'entreprises, mais aussi pour les classes vertes.» Des classes vertes qui pourront bénéficier du petit laboratoire de biologie situé dans le sous-sol du bâtiment. Sans oublier le chemin didactique qui longe le bied alimentant le moulin. / YHU

Votre publicité ici avec IMPACT_medias