Les ballades de deux jeunes solistes complices sur scène et dans la vie

Les Jardins musicaux de Cernier accueilleront jeudi deux jeunes solistes genevois au talent d'ores et déjà confirmé et à la carrière plus que prometteuse. Le pianiste Louis Schwizgebel-Wang et le violoncelliste Lionel Cottet présenteront «Ballade», un programme où Brahms et Frank Martin se côtoient.
25 août 2009, 04:15

Le directeur artistique des Jardins musicaux Valentin Reymond ne mâche pas ses mots. Selon lui, Louis Schwizgebel-Wang et Lionel Cottet sont des musiciens haut de gamme qui font partie de la relève suisse. «Ils possèdent à la fois l'enthousiasme de la jeunesse et l'extrême compétence. Ils se lancent dans les difficultés avec joie et escaladent des 8000 mètres avec une aisance déconcertante», confie le chef d'orchestre. Et, compliment suprême: «Tout ce qu'ils entreprennent, ils le font sans aucun décorum et avec une gentillesse extraordinaire», glisse-t-il encore.

Il va même plus loin: «Nous, à leur âge, nous n'avions pas leur facilité». Une façon élégante d'affirmer que la formation s'est améliorée et que la Suisse n'a pas à rougir de ses musiciens professionnels, qui pourront sans complexe jouer dans la cour des grands. Il avance aussi d'autres raisons: «Au 21e siècle, il faut réinventer la manière d'aborder la musique. Les gigantesques ensembles qui coûtent une fortune n'étant plus viables, nous devons créer autre chose et c'est ce que nous nous attelons à faire depuis plusieurs années». Et notamment en donnant l'opportunité aux jeunes de s'exprimer.

Jeudi soir, dans le cadre des Jardins musicaux, Louis Schwizgebel-Wang et Lionel Cottet, tous deux solistes soutenus par le Pour Cent culturel Migros, présenteront deux œuvres contrastés et peu connues: la «Ballade pour violoncelle et piano» (1949) de Frank Martin et la «Sonate No.2 en fa majeur op.99», également pour violoncelle et piano, de Johannes Brahms. «Nous avons déjà joué ensemble cette magnifique sonate et nous essayons de la redécouvrir à chaque fois», relève Louis Schwizgebel-Wang. «Quant à Frank Martin, nous aimons tous deux ce compositeur genevois qui sort des sentiers battus.»

Partenaires sur scène, les jeunes solistes sont aussi amis dans la vie. Et partagent bien des points communs. Tous deux sont nés en 1987, vivent à Genève et ont effectué leur maturité au gymnase Auguste Piccard à Lausanne. Ils se sont rencontrés lors d'une finale suisse du concours Eurovision, et depuis, leur amitié, mais aussi leur collaboration musicale, n'ont cessé de se développer et de grandir. Sur scène, une incroyable complicité lie les deux musiciens qui, débarrassés de la crainte de ne pas anticiper les réactions de l'autre, peuvent livrer le meilleur d'eux-mêmes. «C'est très agréable et très profitable à la musique», confie Lionel Cottet. Moins fastidieux que le trio ou le quatuor, le duo offre par ailleurs l'avantage de laisser suffisamment de temps et d'espace à chacun pour suivre son propre chemin. «Mais avec les années, notre collaboration prend toujours plus d'ampleur. Le public et la critique commencent d'ailleurs à nous associer l'un à l'autre», relève encore le violoncelliste.

Une symbiose musicale qui, à n'en pas douter, saura se mettre au diapason des magnifiques pâturages qui entourent le site de la Grange aux concerts à Cernier. Juste avant que nos deux musiciens remettent leur baluchon sur l'épaule pour rejoindre, prochaine étape, Payerne et ses Schubertiades. /CGR

«Ballade», avec Lionel Cottet et Louis Schwizgebel-Wang, Cernier, Grange aux concerts, jeudi 27 août à 21 heures

Lionel Cottet

1987 Naît à Genève

A 8 ans Débute le violoncelle

A 15 ans Conservatoire supérieur de musique de Genève, classe de François Guye

2005 Obtient sa maturité à Lausanne

Actuellement Poursuit ses études au Mozarteum de Salzburg avec Clemens Hagen

Plusieurs distinctions Dont le 1er Prix avec distinction et trois Prix spéciaux à la finale du Concours suisse de musique pour la jeunesse en 2004 et 1er Prix au Rahn Musikpreis en 2006

Louis Schwizgebel

1987 Naît d'une mère chinoise et d'un père suisse

A 6 ans Débute le piano

A 9 ans Conservatoire de Lausanne, niveau supérieur

A 15 ans Diplôme de soliste avec les félicitations du jury

2006 Maturité à Lausanne

Actuellement Etudes à la EdK de Berlin avec Pascal Devoyon

Plusieurs distinctions Dont le Prix avec mention et le Prix pour la meilleure interprétation d'une œuvre suisse au Concours suisse de musique pour la jeunesse en 2003 le 1er Prix des Young Artists Concerts à New York en 2007