Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La marmotte égarée dans le Val-de-Ruz a retrouvé son… propriétaire

07 juil. 2010, 17:07

La marmotte qui s'est égarée ce week-end dans un jardin du Val-de-Ruz a finalement retrouvé son propriétaire. Cette information a été confirmée aujourd'hui par le Service cantonal de la faune, des forêts et de la nature.

Fait plutôt rare, cette marmotte n'est pas un animal complètement sauvage, mais appartient à un particulier.

Il est effectivement possible de posséder des animaux sauvages, bien que protégés, sous réserve de l'approbation des autorités compétentes. Dans le canton de Neuchâtel, le Service de la faune ainsi que le Service vétérinaire cantonal délivrent l'autorisation nécessaire pour la détention en captivité de ces animaux. Ces décisions sont très réglementées et dépendent de nombreux critères, tels l'environnement, la taille de l'enclos, etc.

Mais attention, si des autorisations peuvent être délivrées pour détenir des animaux sauvages, ceux-ci doivent provenir d'élevages. Il n'est pas permis de capturer des animaux dans la nature pour les apprivoiser.

«Il n'aurait pas été possible de remettre cette marmotte en liberté, c'est un animal qui a l'habitude d'être en captivité et qui a perdu l'habitude de vivre à l'état sauvage», conclut le Service de la faune. /jpe

Votre publicité ici avec IMPACT_medias